mercredi 4 avril 2018

Un peu d'antique

Quelques photos de trucs peints dont les photos sont rescapées du crash de mon ordi en novembre dernier :

Des cavaliers légers de type Scythes ou Perses, figurines Forged in Battle
J'appréhendais la peinture en les voyant arriver car les figurines sont assez petites et fines mais finalement non, c'était même plutôt agréable à faire. 



Une armée galate pour AdG :

 Surtout des figurines Xyston avec des Corvus Belli,
quelques Old Glory, et même une pincée de Touller et Freikorps.





 Cette armée a été vendue depuis, je ne joue quasi plus en antique. 


mercredi 21 mars 2018

Saratoga

Quelques photos pour compléter les articles parus sur la campagne de Saratoga dans les Vae Victis 137 et 138.
Pour rappel, le premier de ces N° comprend un article historique + les scénarios pour Hubbardton et Freeman's Farm. Dans le second on trouvera les scénarios pour jouer les combats de Bennington, Oriskany et Bemis Heights.

 L'attaque des Insurgents de Benedict Arnold sur Freeman's Farm le 19 sept. 1777










Oriskany a la particularité de mettre en scène une force anglo-indienne conséquente
(la photo ci-dessus ainsi que toutes celles qui suivent sont de Jérémie Lefebvre).


Les miliciens américains tombent dans une embuscade
tendue par les hommes du colonel Johnson et du chef Joseph Brandt.

 Les Indiens sont un mélange de figurines Freikorps, Essex et Old Glory.


 Les célèbres Butler's Rangers participent aussi à l'embuscade (figus Peter Pig et Essex)

Ici, le King’s Royal Regiment of New York ou Johnson’s Green (figus Peter Pig et Essex modifiées).


 Cette scène est inspirée de l'attaque de la redoute Breymann
lors de la 2e bataille de Saratoga (ou Bemis Heights) le 7 octobre 1777


 Grenadiers allemands Essex.



 Mousquetaires allemands de marque Freikorps.
Ces figurines sont de petite taille mais elles sont de belle facture.





 Infanterie américaine Minifig


 Bloody Hell ! Les riflemen américains passent par les bois et débouchent
dans le dos des homards qui commencent à perdre de leurs couleurs...

 Infanterie britannique Peter Pig, superbes modèles très agréables à peindre
bien qu'il ne s'agisse pas de l'uniforme caractéristique de la campagne de Saratoga.

 Ci-dessus, le 62nd Foot dans cette tenue typique : couvre-chefs et habits coupés
(excellentes figurines Blue Moon)

 Miliciens américains Peter Pig, excellents figurines aux poses variées.
L'idéal pour représenter ces unités de volontaires.

Vue de dos, une unité britannique ad-hoc de l'armée de Burgoyne
formée de compagnies tirées des 9th, 20th et 24th Foot (Blue Moon)





jeudi 7 septembre 2017

Marignan en AdG pour Vae Victis

J'ai publié 3 scénarios Art de la Guerre pour les guerres d'Italie dans le récent N°135 de Vae Victis. Il s'agit de Cerignola, Agnadel et Marignan, les deux premiers en environ 200 points (un peu plus), le dernier en 300 et quelques points.
 
 
La carte de Marignan
 
Il existe désormais une version Renaissance de la règle mais celle-ci est encore entre les mains d'Hervé Caille. Bruno Dejoux, qui s'en est chargé, a livré un gros boulot mais elle ne semble pas encore prête à être mise en circulation. Il faut bien sûr le temps à Hervé de la relire et de l'amender.
En attendant, ces scénars sont traités avec les caractéristiques de la version antique-médiévale de la règle. C'est à dire que les gendarmes y sont représentés par des chevaliers lourds impact, les blocs de piques par des phalanges, etc, pour qu'ils soient accessibles au plus grand nombre de joueurs. On y trouvera aussi 2-3 règles spéciales glanées de-ci, de-là, avec lesquelles on est libre de jouer ou non.
 
J'espère surtout que ces scénarios attireront l'attention de certains joueurs car on ne peut pas dire que ce type d'articles provoque souvent l'enthousiasme sur le forum, qui semble désormais surtout dédié aux tournois. Et aussi aux points de règles, bien sûr, mais on note que toutes les interventions qui traitaient un tant soit peu d'Histoire ont disparu et les CR sont très rares. Pour ma part je le déplore, mais bon...
 
Quelques photos de nos tests Marignan :
 
Les trois corps suisses à la manœuvre. Toute l'armée est "élite" !
 
Les trois lignes françaises
Au premier plan, gendarmes de La Palice, lansquenets de Navarro
et Bandes de Piémont du connétable de Bourbon.
Derrière, la 2° ligne de François Ier, Bayard et Guise,
puis la réserve du duc d'Alençon.
 
Attaque sur l'aile gauche française devant San Giuliano
Heureusement, lansquenets et Bandes noires formant la deuxième ligne sont arrivées à temps
pour empêcher le débordement des Bandes de Piémont. Tout va se jouer dans un violent choc frontal.
 
Attaque sur l'aile droite française - une partie des lansquenets est déjà mise en déroute. Les gendarmes vont devoir s'engager contre les piquiers suisses
pour les empêcher de prendre le centre de flanc.
 
Les gendarmes de La Palice n'hésitent pas et chargent pleine face
les terribles phalanges des cantons
 
Sur l'aile gauche, le premier choc est pour les Français
et les Suisses ne parviennent pas à rétablir la situation.
 
Les monceaux de cadavres indiquent les unités qui n'ont plus qu'un point de cohésion.
ça tourne mal pour les Helvètes ! 
 
 Les premiers trous apparaissent dans la ligne suisse...
 
 ...les débords et les prises de flanc vont faire le reste.
L'aile droite suisse est réduite en bouillie.
 
Pendant ce temps, sur le flanc gauche, les piquiers ont mis leurs adversaire allemands en pièces,
mais ça ne suffira pas car, contre toute attente, la gendarmerie a fait des miracles en détruisant deux phalanges ! Certes, les gendarmes français sont classés "élite", mais à AdG,
un tel résultat face à des piquiers est un vrai exploit.
 
La fin de bataille vue du ciel.
Lors de nos tests, le centre français n'a pas été inquiété. La colline, les défenses et les canons ont systématiquement fait flipper les attaquants. Je pense que c'est une erreur car les phalanges sont "élite" et disposent d'une règle spéciale de soutien en profondeur.
Selon moi, il faut en profiter pour attaquer à fond avant que les réserves françaises ne s'engagent.
 
 
En conclusion, une très belle bataille sur une période toute neuve pour moi, mais que je pourrais bien explorer encore un peu plus sans trop tarder. Avec peut-être de futurs scénarios à venir.
 
 
 
J'en profite pour mettre un lien vers le superbe blog de James Roach, a.k.a Olicanalad.
Vous y trouverez beaucoup de choses superbes en 28mm
comme ces magnifiques cavaliers espagnols, par exemple :
 
Bonne visite chez James : http://olicanalad.blogspot.fr/
 
 
 
 

Petites annonces

Ces figurines sont à vendre !!

Minis for sale !!


N'hésitez pas à me contacter pour avoir plus de renseignements (e-mail dans la colonne de gauche).

Please contact me for details (my e-mail adress is on the left side of the screen)