dimanche 26 août 2012

Shiloh dans le Vae Victis # 106


Soldat confédéré générique

La guerre de Sécession a toujours été une de mes périodes favorites bien que je l'ai délaissée en matière de figurines depuis quelques années maintenant. Ceux qui me connaissent ne s'étonneront pas de ceci, sachant mon grand intérêt pour l'Histoire des Etats-Unis entre 1840 et la Grande Dépression. Je vadrouille depuis longtemps des gangs de New York à ceux de Chicago et du Midwest, en passant par la Guerre civile, le Missouri des James et Younger, le Deadwood de Wu et « Swengen », le Wyoming de Butch Cassidy, l'humour sinistre d'Ambrose Bierce, les boxeurs à mains nus de l'ère héroïque, les trafiquants d'alcool et la musique populaire américaine en général. Mes travaux et mes projets de dessin et d'illustration sont pour longtemps marqués par cette période, je pense.

Alors non, il ne s'agit malheureusement pas d'un nouveau projet, il y a déjà trop de choses entamées dans mes tiroirs et je n'ai pas assez de temps pour cela. Mais, à titre personnel, je ne pouvais pas laisser passer les 150 ans de la bataille de Shiloh (6 et 7 avril 1862) les bras croisés. C'est chose faite puisque j'ai proposé un article sur la question à Nicolas Stratigos de Vae Victis, qui doit paraître dans le prochain numéro de la revue. L'article étatit initialement prévu pour avril dernier mais il a été plusieurs fois reporté et arrive donc en septembre, date anniversaire d'une autre de mes épopées favorites : Sharpsburg-Antietam.

Shiloh est l'un des épisodes qui m'intéressent et me touchent le plus de cette terrible page de l'Histoire américaine. « La plus meurtrière des batailles des temps modernes », comme titra un journal de l'époque. Il n'allait pas falloir attendre longtemps pour que d'autres batailles le dépasse en nombre de victimes, mais cet affrontement créa un choc profond dans les mentalités de l'époque, non seulement aux Etats-Unis mais aussi en Europe. En deux jours d'un horrible combat, on venait de comprendre que cette guerre n'était pas prête de prendre fin, et surtout qu'elle allait marquer cette nation à jamais. En 48 heures, le pays allait perdre plus de fils que lors de toutes les guerres réunies qu'il avait connu jusque là (Révolution, guerre de 1812, guerres du Texas et du Mexique, guerres indiennes) ! Cette bataille sonna bien la « fin de l'innocence » pour toute une génération d'Américains.

J'espère dans les temps à venir proposer ici même quelques compléments sur la question, sous la forme de scénarios, d'informations variées, d'illustrations, etc.


11th Indiana, dit Wallace Zouaves



J'en profite pour vous signaler aussi le blog du Général Sherman , où l'on trouve de superbes images de figurines 10mm, dont deux compte-rendus des combats livrés le 6 avril 1862 autour de l'église de Shiloh (position tenue par la division de Sherman) et sur le « chemin creux » et le « Nid de Frelons » (divisions Hurlbut, Prentiss et WHL Wallace).

4 commentaires:

Frederic VIllaescusa a dit…

Félicitations pour ta publication ;)

Tizizus a dit…

Pas encore fini de le lire mais très interessant. L'iconographie surprend au premiet abord mais est en rapport avec l'époque (dans le style). Chouettes photos qui donnent envie de jouer. Bref du tout bon. Est-ce que tu aurais le scénario par hasard?
Pluche
Fred

Apa a dit…

ah, super ! merci, ça fait plaisir. Nicolas Stratigos devrait bientôt placer un scénario qui correspond à la première attaque sur la division Prentiss. Moi, je dois mettre en ligne un autre scénar avec l'attaque contre Sherman à Shiloh Church. Je vais tâcher de faire ça ce soir ou demain.
Je dois aussi en finaliser d'autres sur différentes étapes de la bataille qui paraitront sur ce blog, mais pour l'instant, je suis sur un autre truc qui me prend beaucoup de temps.

Pour les illustrations, ce n'est pas trop ma manière de dessiner habituellement et c'est vrai que ça change de ce qu'on voit d'habitude dans VV mais j'ai voulu tenter le coup. Je ne sais pas comment les lecteurs peuvent prendre ça. J'aimerai avoir quelques retours mais bon...

merci encore,
Franck

Tizizus a dit…

Ben en fait, les dessins donnent une image de "naïveté", dans le sens donné au 19è siècle. Ca rends plutôt pas mal les illustrations d'époque.

Pour les scénarios, est-ce que tu aurais l'OB des deux armées dans tes stocks?

Pluche

Fred

Petites annonces

Ces figurines sont à vendre !!

Minis for sale !!


N'hésitez pas à me contacter pour avoir plus de renseignements (e-mail dans la colonne de gauche).

Please contact me for details (my e-mail adress is on the left side of the screen)