mardi 8 janvier 2013

Smoliany, 14 novembre 1812 - Compte-rendu & scénario

Voici un complément aux articles et scénarios parus dans les Vae Victis 107 et 108 sur la Retraite de Russie.

Il s'agit d'un CR de la bataille de Smoliany, qui s'est tenue le 14 novembre 1812 entre le Ier corps russe et le IXème corps de la Grande Armée et que nous avons jouée en décembre dernier. Vous trouverez également dans le texte tous les éléments nécessaires pour jouer cette bataille (carte, OdB, classification de officiers et conditions particulières dûes au terrain).

Victor, Duc de Bellune, garde le flanc nord de la Grande Armée contre les tentatives de Wittgenstein de couper les lignes de retraite de l'Empereur en se portant sur la rivière Bérézina. Après une première reculade à Tshachniki qui permet aux Russes de reprendre Vitebsk et ses magazins de ravitaillement, Victor est pressé par Napoléon de repartir à l'offensive pour rejeter l'armée russe sur la Dwina.

Here is the AAR and scenario elements for the battle of Smoliany (nov 14, 1812) that we played last december. After the fall of Witebsk to the Russians, Victor's IXth corps is moving north to check Wittgenstein's march against Napoleon's line of retreat from Moscow.


Sur la gauche de l'image, les Russes de Wittgenstein passent la rivière Lukomlya pour aller renforcer leur avant-garde sous le commandement du Général Major Vlastov. À gauche, les troupes de Berg devront retenir les Polonais et Saxons de Girard tandis que la colonne du Prince Jachwill, qui défile derrière Vlastov, viendra porter l'attaque sur le centre français. Nous avons compté la rivière passable seulement pas les ponts, contrairement au ruisseau gelé qui est guéable sur toute sa longueur pour les Alliés. Mais en réalité, la Lukomlya était aussi probablement prise par les glaces. Établissez vos conditions de victoire selon la règle que vous jouez en vous basant sur le pourcentage de pertes des deux armées et la possession des lignes de retraite. Celles des Français sont en direction de Senno ou vers Tchereya. Pour les Russes, ils doivent conserver libre la route de Tschachniki, occupé par la réserve du général Fock.

On the left, the Russians are crossing the Lukomlya river and take position on a central hill. At the foot of this hill General Major Vlastov's vanguard is watching the approaches of the village. On the right, French forces attempt to cross a small stream in front of Vlastov. Partouneaux's French division is coming toward Smoliany with Fournier on his left and Girard's 'Polish' division froming the right wing. Maréchal Victor, commanding the IXth army corps, is with Girard in the center. The Lukomlya can only be crossed at the bridges and the stream fordable to any troops. But you can also consider the river as frozen and fordable. You should base your victory conditions on the percentage of loss and the fact that French line of retreat is the road of Senno or the one to Chereya and the Russians' is to Chaschniki.


La 12ème division de Partouneaux (10 bataillons, 5 socles de tirailleurs, une batterie à pied et une à cheval) et la brigade du colonel De La Roche (hussards badois et chevau-légers hessois), sous les ordres de Fournier.
Partouneaux's 12th division – 10 inf battalions, 5 skirmishers, 1 foot and 1 horse batteries + Col De La Roche's cav brigade on the extreme left of the French line.


Le déploiement de la division Girard (4 bataillons saxons et 6 polonais, 5 tirailleurs, une batterie à pied et une à cheval) avec la cavalerie de Delaître à sa droite. Entre les 2 divisions françaises se trouve une réserve d'artillerie composée d'1 compagnie à pied et 2 compagnies lourdes.

En outre, les 6 bataillons polonais sont « Supérieurs » et les joueurs français ont l'option de classer 2 rgts de cavalerie de leur choix « Supérieurs ». Je précise que des joueurs russes, j'étais le seul à savoir que les Français avaient des troupes « Supérieurs » sans dévoiler le secret à mes partenaires. En capacité de commandement, Victor, Partouneaux et Fournier sont « Supérieurs » (+2 PC), Girard est « Excellent » (+3 PC). Au combat, Fournier est « Charismatique » (+2).

Girard's 26th division (4 Saxons batt ; 6 Polish batt ; 5 skirmishers ; 1 foot and 1 horse batteries + Delaître's cav brigade on the extreme left of the French line. All the Poles are rated as « Elite », or « Superior ». And 2 cav rgts too (French players secret choice) Between the 2 allied divisions, an artillery reserve made of 2 heavy and 1 foot batteries. Victor, Partouneaux and Fournier are « Good » and Girard is rated as « Excellent ».



L'avant-garde de Vlastov – 6 bataillons de jägers, 4 tirailleurs, 2 rgts de cavalerie (hussards « Supérieurs » et dragons) et une batterie à cheval. Derrière elle, le Prince Jachwill traverse la Lukomlya sur deux ponts.

Vlastov (Average) – 6 Jägers batt ; 4 skirmishers ; 2 cav rgts (« Superior » hussars and dragoons) ; 1 horse battery


Jachwill (8 bataillons d'infanterie dont 2 « Supérieurs », 3 tirailleurs, 1 rgt de cuirassiers réunis et 1 de hussards, 2 batteries d'artillerie dont une de position).

Prince Jachwill (Good) - 2 inf battalions (2 are rated Elite), 3 skirmishers, 1 foot and 1 horse batteries, 1 hussars rgt and 1 converged cuirassiers


Les troupes du Général Lieutenant Berg, à l'aile gauche russe (8 bataillons d'infanterie, 2 bataillons de milice (« Inférieurs »), 3 tirailleurs, 1 rgt de uhlans et 1 de dragons, 2 batteries d'artillerie dont une de position). En commandement, Vlastov est « Normal » (+1 PC), Berg et Jachwill « Supérieurs » (+2 PC).

General Leutnant Berg (Good) – 8 inf batt ; 2 opolchenie batt, 3 skirmishers, 1 foot and 1 horse batteries, 1 uhlans rgt and 1 dragoons rgt


Vlastov, perché sur le bord du plateau, surveille la marche des Français.

French troops are crossing the stream in front of Vlastov


Les colonnes françaises ont pris les Russes de vitesse. Elles ont rendu leur mouvement offensif obsolète et surtout menacent le centre. Jachwill, qui est en retard, n'a pas eu le temps de réunir ses deux colonnes.

In the center, the French get the initiative and are in their way to take good positions before the Russians managed to take the planned offensive.


Devant la 1° brigade de Jachwill, les alliés occupent un petit bois et 2 bataillons sont venus se poster sur un monticule traversé par la route de Beschenkovichi. Heureusement pour les Russes, Girard s'est déployé beaucoup trop à droite de Partouneaux et ne peut l'appuyer efficacement vers le centre. Les alliés seront donc obligés de stopper leur avance et de former une ligne défensive alors que l'axe central aurait dû être l'endroit où frapper.

The Saxons and Poles take positions in a small wooded area and on a small hillock at the crossroads.


Sur le plateau, une puissante batterie s'est installée sur le plateau et commence à arroser la brigade Billard qui s'avance pour se lier à Girard. Au pied de la hauteur, Vlastov commence à tirer sur les têtes de colonne de Partouneaux qui débouchent du village.

A powerful Russian battery open fire from the ridge on Billard's French brigade advancing to unite with Girard's left wing. At the same time, Vlastov push forward on the French in Smoliany.


Une vue de l'aile droite russe. Durant toute la partie, les cavaleries vont s'observer sans combat.

The Russian right wing with the battle for Smoliany.


La ligne alliée s'est stabilisée au centre et les Russes ont ainsi le temps de s'organiser au mieux pour reprendre l'attaque.

The allied line is well anchored but the line is too long and too weak so they can't try any offensive actions. Then the Russians win enough time to prepare their own attack...


Une fois que Jachwill a fait monter toutes ses troupes en ligne, l'attaque est lancée depuis le plateau sur les bataillons affaiblis de Billard.

...wich is done soon after.


Sur la droite russe, Vlastov presse Partouneaux contre Smoliany...

On the right, Vlastov and Partouneaux are engaged in a terrible fight.



...tandis qu'à l'aile gauche, Berg a engagé le reste des troupes de Girard. Je pense que l'on voit bien que l'erreur des Français s'est située ici. Girard a inconsidérément étendu sa ligne, il est partout en infériorité numérique et n'a plus aucune réserve disponible. Il aurait certainement dû essayer de laisser Berg en l'air en faisant une feinte puis en se rétractant pour porter un coup plus direct sur Jachwill tout en ralentissant l'aile gauche russe.

Berg on the Russian left. Here we can clearly see the allied mistake – their front line is far too extended and they soon found themselves repulsed.





Vlastov a failli repousser Partouneaux dans le ruisseau mais les Français s'accrochent. La mêlée est indescriptible, mais finalement, les jägers exsangues resteront maîtres du terrain. À noter que sur ce point, l'artillerie française s'est obstinée à échouer dans tous ses tirs ou presque, ce qui n'a pas facilité la tâche de Partouneaux.

Fierce fightings take place around Smoliany and it finally turns well for Vlastov, but the losses are very high for our vanguard.




Vers le centre, Jachwill, après un premier choc incertain finit par avoir le dessus contre la brigade saxonne et celle de Billard.

Clash between Jachwill and Billard. Here again, the Allied have to fall back with losses.


Le bois et le petit monticule au carrefour ont déjà repoussé 2 assauts...

Saxons and Poles in the grove and at the crossroads repulse two assaults




… mais la pression de Berg est trop forte. Il renverse l'aile droite de Girard et vient même menacer l'artillerie française.

but Berg has already beaten Girard's right and threaten their rear


Et ces deux positions fortes vont finir par tomber aux mains des Russes également. Derrière le bois, la tête des colonnes russes vient précipiter la retraite des Français.

so these two positions are soon condemned and the battle comes to its end.


Finalement, le seul point où les alliés tirent leur épingle du jeu se trouve sur la gauche russe, où la brigade Delaître parvient à rejeter les cavaliers russes et à prendre une batterie.

The only place on the battlefield where the allied see victorious endings – the cavalry fight on the extreme right of their line. They manage to beat the Russians and take a battery.






Les Français ont un peu moins de troupes et d'artillerie lourde, mais un meilleur commandement et 2 fois plus d'unités supérieures (8 contre 4). Je crois que leur plus gros handicap est de mettre en action la division Partouneaux qui doit sortir d'un terrain particulièrement bouché (la rivière à passer + le village + les lacs qui en bordent les alentours). Une option que nos joueurs n'ont pas du tout prise en compte aurait pu être de mettre le paquet sur le centre russe en refusant leur droite face à Berg, tout en montrant une cavalerie plus agressive sur le flanc gauche (même s'il était le plus difficile d'accès) pour y maintenir les troupes de Vlastov.

Dans la réalité ce jour-là, le IXème corps de Victor avait dû reculer en direction de Senno. La menace russe restait encore bien présente sur la ligne de retraite de la Grande Armée.

3 commentaires:

Phil a dit…

Chouette...et rafraîchissant! On va certainement le jouer bientôt nous aussi...
Beau travail!
Phil.

Apa a dit…

merci, Phil.
Je devrais rajouter encore 1 ou 2 "rafraîchissements" d'ici peu. Dont un autre avec Victor que j'espère en meilleure forme qu'à Smoliani.

James Fisher, FINS a dit…

Pauvre Partouneaux, sur une position difficile une autre fois! Merci pour y a traduit en anglais.

Petites annonces

Ces figurines sont à vendre !!

Minis for sale !!


N'hésitez pas à me contacter pour avoir plus de renseignements (e-mail dans la colonne de gauche).

Please contact me for details (my e-mail adress is on the left side of the screen)